David Wingrove

Fils du Ciel

Ed. L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, 2012

Série : Zhongguo (nouvelle série, tome 1, suivi de Lever du jour sur la montagne de fer)

Illustration : Larry Rostant

Titre original : Son of Heaven (Chung Kuo I) (2011)


Quatrième de couverture :

2065. Dans le Dorset, près de la mer, une communauté villageoise survit d’entraide et de débrouille. Sans électricité ni eau courante, sans recours possible à un État désintégré, il faut aussi s’organiser contre les bandes de pillards en maraude qui courent le pays. C’est là que Jake a trouvé refuge vingt ans plus tôt. Mais qu’est-il arrivé à l’Angleterre ? Qu’est-il arrivé au monde entier ? Il se souvient...

2043. Jake était un brillant spécialiste de l’inforama, cet outil sans précédent de l’analyse des marchés, un privilégié dans un Royaume-Uni rongé par l’inégalité sociale. Jusqu’à ce jour où la crise financière a frappé qui a plongé la planète dans le chaos. Mais qui en était à l’origine ? Et dans quel but ? Le mystère demeure vingt ans plus tard, alors qu’une muraille blanc de nacre apparaît à l’horizon....

中 国

ZHONGGUO : l'Empire du Milieu. C'est ainsi que les Han, les Chinois, nomment leur pays depuis que le Premier Empereur, Qin Shi Huangdi, unifia les Sept Royaumes combattants en 221 avant notre ère.

ZHONGGUO. Une entreprise romanesque unique dans l'univers de la science-fiction.


Pour aller plus loin :

Site officiel de la série : chung-kuo.net

Site non officiel de la série : Of Gifts and Stones

Page consacrée à ce roman sur le site Web de L'Atalante : Fils du Ciel

Le parcours éditorial complexe de la série est très bien résumé sur Noosfere.

Parmi les nombreux ouvrages consultés pour toutes les questions de poésie chinoise, m'ont particulièrement touché :
Il y a un homme errant de Du Fu, traduit et présenté par Georgette Jaeger, chez Orphée/La Différence (1989)
Une mouette entre ciel et terre de Tu Fu, traduit par Cheng Wing Fun et Hervé Collet, chez Moundarren (1995), dans une belle édition reliée selon la technique traditionnelle chinoise
Les deux références absolues restant (à mon humble avis) :
Anthologie de la poésie chinoise classique, sous la direction de Paul Demiéville, chez Gallimard (1982)
Anthologie de la littérature chinoise - Des origines à nos jours par Sung-Nien Hsu, Librairie Delagrave (1933)