John Scalzi

La Diplomatie en trois rounds

Ed. L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, 2010

Série : Le Vieil Homme et la Guerre

Illustration : Didier Florentz

Titre original : After the Coup (2008)


Incipit :

– Vous encaissez bien, lieutenant ? s’enquit l’ambassadeur adjoint Hart Schmidt.

Le lieutenant Harry Wilson cligna des yeux et reposa son verre.

– Une conversation peut dériver dans beaucoup de directions différentes après une question pareille, vous savez. Et ça ne se termine jamais bien.

– Ce n’est pas ce que je voulais dire.

Schmidt tapota son verre du bout des doigts, ce qui n’échappa point à Wilson. C’était l’un des tics nerveux favoris du diplomate. Il était très marrant de jouer au poker avec lui.

– J’avais une raison bien précise de vous poser cette question, en fait, poursuivit Schmidt.

– J’espère bien parce que, pour ce qui est de briser la glace, ce n’est pas génial.


Pour aller plus loin :

Blog de John Scalzi : Whatever.

Ce texte, dans une traduction légèrement révisée, figure au nombre des suppléments proposés à la fin du cinquième volume de la série du « Vieil Homme et la guerre », Humanité divisée.