John Scalzi

Prise de tête

Ed. L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, 2018

Série : Les Enfermés (tome 2, précédé de Les Enfermés)

Illustration : Jimmy Yan / Ociacia

Titre original : Head On (2018)


Quatrième de couverture :

Décapitez l’adversaire et courez marquer un but, sa tête sous le bras. Tel est sommairement le principe de l’« hilketa », le nouveau sport à la mode. On se rassure : les joueurs sur le terrain ne sont que des cispés, des androïdes pilotés par la conscience des véritables opérateurs, eux-mêmes tous des « hadens », des victimes du syndrome du même nom, enfermés dans leur corps réduit à la plus terrible paralysie.

Haden moi-même, je n’existe socialement que par cispé interposé. Je suis aussi agent du FBI, et c’est par un pur concours de circonstances que j’assiste à la mort d’un joueur d’hilketa au cours d’une compétition ; je parle de l’homme derrière le robot, en principe à l’abri de tout danger.

Alors, accident ou meurtre ? C’est ce qu’il va nous falloir découvrir, mon acariâtre mais futée coéquipière et moi. Paré à plonger dans les coulisses d’un sport où athlètes et financiers sont prêts à tout ?

Succédant aux Enfermés, Prise de tête raconte la deuxième enquête de Chris Shane et Leslie Vann. Un polar à suspense mené tambour battant par le lauréat du prix Hugo 2013 avec Redshirts.

Un roman d’enquête policière tonique et bien enlevé où John Scalzi souligne et pourfend certaines hypocrisies de notre époque.
The Seattle Review of Books


Pour aller plus loin :

Page consacrée à ce roman sur le site Web de L'Atalante : Prise de tête.

Les règles de l'hilketa.

La chanson de William Beckett : Head On (Wild).